La tresse

La tresse

Laetitia Colombani

Le Livre de Poche

  • 24 février 2019

    Une histoire bien tressée

    On ne sait pas « pourquoi, certains livres, avant même leur parution, avant même qu’ils aient été lus, créent le buzz, s’annoncent comme des phénomènes, sont de la graine de best-sellers. C’est le cas avec ce premier roman, « La Tresse », déjà vendu à une dizaine de pays, dont l’Allemagne qui s’est complètement entichée du manuscrit.

    L’auteure, Laetitia Colombani, est scénariste, réalisatrice et comédienne. Elle a déjà écrit deux films, « A la folie… pas du tout » et « Mes stars et moi ». Elle travaille aussi pour le théâtre, mais n’avait jamais publié de roman. Le fait qu’elle soit scénariste n’est pas anodin, car son texte justement est drôlement bien ficelé, et ce n’était pas gagné : trois histoires, trois femmes, trois pays, tous aux antipodes les uns des autres. Comment boucler cela, en 220 pages seulement, sans nous égarer en route, avec pour seul guide une tresse ?

    La première femme, Smita, est indienne. Intouchable. Et comme tous les intouchables, elle accomplit les tâches les plus avilissantes. En ce qui la concerne, nettoyer les toilettes des gens. Elle n’arrive jamais à complètement se débarrasser de cette odeur de merde qui lui colle à la peau, imprègne chaque centimètre de son corps. Mais pour elle, une chose est certaine, sa fille doit se sortir de sa condition en suivant des études.

    La deuxième, Giulia, est italienne. Sa famille possède un atelier de perruques. Une affaire dont elle découvre qu’elle est au bord de la ruine. Il lui faut trouver une solution pour la sortir du rouge…

    La troisième enfin, Sarah, est canadienne. Une avocate à succès dont le salaire mensuel aligne les zéros. Mais elle évolue dans un monde dans lequel le moindre signe de faiblesse signe votre arrêt de mort. Elle a beau vouloir cacher son cancer à son patron et continuer à gagner ses procès comme si elle n’était pas épuisée par les chimio, le secret finira par fuiter…

    Laetitia Colombani raconte ces trois destins de femmes unis par une tresse. Trois mèches de cheveux qui lient l’Inde, les Etats-Unis, l’Italie. Une histoire de solidarité, de résilience, un livre séduisant, plein de charme. Seul petit bémol, une certaine frustration car nous ne faisons finalement que survoler les destinées de ces trois héroïnes, alors qu'elles méritaient toutes notre intérêt... 

    Lire la suite de la critique sur le site o n l a l u


  • 21 septembre 2018

    En Inde Smita est une Intouchable, condamnée à vider les latrines des gens riches de son village. Son sort, elle l'a accepté, comme sa mère et sa grand-mère avant elle. Mais Smita est mère et pour Lalita, elle rêve d'un autre destin.
    Très loin de l'Inde, à Palerme, Giulia travaille dans l'atelier de son père. Depuis des générations, sa famille vit de la cascatura, l'art de créer perruques et postiches à partir de cheveux véritables. Tout bascule le jour où elle découvre que son père est couvert de dettes. L'entreprise familiale va fermer. A moins qu'elle ne trouve une solution.
    Loin de la Sicile, Sarah Cohen mène sa vie tambours battants, jonglant entre ses trois enfants et sa carrière d'avocate. Sarah se bat bec et ongles pour obtenir une promotion, boucler ses affaires et être présente pour sa famille. Un équilibre fragile qui vacille quand son corps lâche. Malade, Sarah doit dorénavant se battre pour sa vie.
    Trois pays, trois histoires, trois femmes dont le destin va se lier comme les trois branches d'une tresse.

    Certes ce n'est pas de la grande littérature. L'écriture est minimaliste, presque enfantine et Laetitia Colombani fait parfois du remplissage en étalant ses connaissances, soit durement acquises, soit puisées sur Wikipédia... Mais le résultat est un petit livre qui tient ses promesses et l'émotion est au rendez-vous. Dénonciation de la violence faite aux femmes, partout dans le monde et sous toutes ses formes, cette tresse démontre aussi la très grande force dont elles peuvent faire preuve envers et contre tout. Refuser la fatalité, se battre contre les préjugés, contre un destin tout tracé, prouver sa valeur, avancer malgré les obstacles, les traditions, la prédominance des hommes, tels sont les défis que doivent relever les trois héroïnes de cette histoire très touchante. Un bon moment de lecture.


  • par (Libraire)
    30 juillet 2018

    Trois destins de femmes, trois continents, trois mèches, une tresse.
    Un magnifique récit où s’entremêlent trois destins de femmes que tout oppose, de l ‘émotion, de l’espoir, on est directement happé par la jolie plume de Laetitia Colombani.
    Elisa


  • par (Libraire)
    28 juin 2018

    La tresse

    Un hymne au féminisme et à la féminité à travers 3 portraits, 3 destins de femmes engagées pour leur survie et celle de leurs familles. Une illustration du dicton "aide-toi, le ciel t'aidera"...


  • 11 juin 2018

    Un livre pour tous, mais surtout pour les femmes

    Si vous ne l'avez pas encore lu, sautez sur l'occasion de le découvrir.


  • par (Libraire)
    24 mai 2018

    Une lecture pleine d'émotions, d'humanité et d' optimisme

    Trois continents, trois femmes qui ne se rencontreront jamais, et pourtant il semblerait qu'un lien les unisse...Lequel ? Et comment ces trois mèches de cheveux tressés peuvent réunir les destins et surtout les combats de ces femmes ?
    A vous de le découvrir en vous plongeant dans ce délicieux roman !
    Une pure merveille à découvrir absolument !