Nátt

Nátt

Ragnar Jonasson

La Martinière

  • Bon polar 3,5/5

    Les habitants de Siglufjördur sont horrifiés lorsqu’ils apprennent qu’un homme est retrouvé battu à mort non loin du village. Cette violence est aussi surprenante qu’inhabituelle dans ce hameau tranquille. C’est pourquoi le fait divers attire vite l’attention de tous les Islandais et les médias ne mettent pas longtemps à s’emparer de l’affaire, venant fouiner dans les environs à la recherche du scoop.

    Ari Thór mène l’enquête, interrogeant les différents suspects à la recherche du coupable… mais il faut dire que la journaliste envoyée sur place est plus efficace que lui ! Elle découvre la vérité bien avant la police – qui semble du coup résoudre l’affaire un peu par hasard.

    Les chapitres changent presque à chaque fois de point de vue, car on suit plusieurs personnages en même temps. L’histoire part un peu dans tous les sens – c’est tout du moins l’impression que cela donne au début – mais petit à petit, on comprend où veut en venir l’auteur et les pièces du puzzle s’assemblent sous nos yeux.

    Il faut savoir une chose avant de se lancer : Nátt n’est pas un polar au suspense insoutenable. L’histoire suit tranquillement son cours… Toutefois, même si ce roman n’a rien de transcendant dans son genre, il propose une intrigue bien ficelée, sans détails trop sanglants et offre un voyage dépaysant au pays du feu et de la glace.

    En conclusion, un bon moment de lecture même s’il est dommage que la police islandaise n’y soit pas des plus efficaces !