4, Phobos - tome 4

4, Phobos - tome 4

Victor Dixen

Robert Laffont

  • Snif, c'est terminé ! :(

    Le retour sur Terre des pionniers n’est pas de tout repos. Au grand regret de Leonor, la fascination dont ils ont fait l’objet durant tout le programme Genesis ne se calme pas. Si, au début, ils sont accueillis comme des héros et célébrés sur la Terre entière, ils doivent rapidement faire face à l'apparition de détracteurs. Perfides et subtils, ces derniers parviennent à salir la réputation de nos héros et à faire douter la population. Bien vite, les rôles s’inversent et les pionniers, adulés jusqu’à maintenant, se retrouvent pointés du doigt et doivent rendre des comptes sur leurs agissements. Cette descente aux enfers est admirablement bien imaginée et écrite.

    Ce dernier tome offre une véritable immersion dans la vie de tous les pionniers une fois le programme Genesis terminé. On les voit se débattre dans le piège tendu par Serena. Car en effet, même si « la grande méchante » n’est presque pas présente, on sent bien sa patte derrière les accusations et les demandes d’explications quant aux morts suspectes d’Alexei et de Marcus. Chaque pionnier réagit à sa manière, ce qui est à l’origine de pas mal de tensions dans le groupe… mais au final, ils font face aux conséquences de leurs actes avec courage.

    J’ai beaucoup apprécié ce tome plein de rebondissements et de révélations. On en apprend beaucoup sur le passé de certains personnages, comme Leonor ou Liz. Mais c’est dommage que l’auteur choisisse un peu trop souvent la facilité. C’est tout du moins l’impression que j’ai eue, surtout à la fin… qui ne résout rien, mais qui ressemble plutôt à une fuite en avant. Ou alors, il manque un épilogue digne de ce nom. Car dans l’état actuel des choses, il reste encore beaucoup de questions sans réponse !

    En conclusion, ce quatrième volume offre une belle conclusion à cette saga qui m’a fait aimer l’espace. J’ai adoré plonger dans la vie terrienne des pionniers et les voir affronter l’adversité.