Venise n'est pas en Italie

Venise n'est pas en Italie

Ivan Calberac

Le Livre de Poche

  • par (Libraire)
    14 mai 2020

    un regard tendre sur l'adolescence

    "Faire semblant. Les enfants savent très bien quand c'est pour de faux, les adultes, à force, je crois qu'ils oublient. Parfois, je vois des gosses qui jouent aux marionnettes devant des grandes personnes qui ne semblent pas se rendre compte qu'elles en sont devenues. Et moi, je me sens pile entre les deux."

    Emile, 15 ans, est à un âge où on tente de se connaître, de se faire une place dans le monde, l'âge de tous les possibles. Il porte un regard naïf, authentique et très tendre sur ce qui l'entoure, tiraillé entre sa famille loufoque et la promesse d'un premier amour. C'est raconté avec malice, sous forme de journal intime, l'humour est omniprésent et il y a plein de belles vérités.


  • par (Libraire)
    23 juin 2017

    Une comédie idéale pour les vacances !

    Pour Emile, aller à Venise pour voir la fille de ses rêves en concert, c'est vraiment chouette ! Bon, bizarrement ça l'est beaucoup moins quand ses parents un brin excentriques décident de l'accompagner...

    Laëtitia


  • par (Libraire)
    22 juin 2017

    Premier roman jubilatoire !

    Emile a quinze ans et vit à Montargis. Il est timide, sincère et lucide. Ses parents sont ce qu'on appelle communément (et pas toujours affectueusement) des beaufs. Par exemple, la mère d'Emile a décidé qu'Emile serait plus beau avec les cheveux blonds, et lui teint donc les cheveux en blond platine consciencieusement depuis toujours. Emile est tombé amoureux de Pauline, qui est intelligente, maligne et ingénue. Le père de Pauline est chef d'orchestre. Pauline, comme son papa, fait de la musique. Elle prépare un concert à la Fenice, à Venise... où elle invite Emile ! Et les parents d'Emile sont d'accord. Emile est déjà en train de s'imaginer traverser la France en train quand surprise ! Ses parents lui annoncent qu'ils l'accompagnent. Tous à Venise ! En camping-car ! Je ne sais pas si vous vous souvenez d'avoir eu honte de vos parents à la sortie de l'école (oui je sais c'est mal, mais on passe tous par là, non ?), alors imaginez la tête d'Emile à cette annonce !
    Ecrit comme un journal intime, "Venise n'est pas en Italie" (titre en hommage à Serge Reggiani bien sûr) est un roman extrêmement drôle et tendre sur l'adolescence. On passe un moment jubilatoire en compagnie de personnages sympathiques et attachants.


  • 2 mai 2017

    chronique sur radio Béton 93.6

    http://despochessouslesyeux.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=1172:venise-nest-pas-en-italie&catid=1:latest-news


  • par (Libraire)
    23 mars 2017

    Sorte de journal intime du premier amour adolescent, ce roman tout en charme et poésie, subtilement teinté d'humour sera à coup sûr vous toucher par sa justesse.
    Un vrai délice plein de fraicheur.
    Karine


  • par (Libraire)
    23 mars 2017

    Sorte de journal intime du premier amour adolescent, ce roman tout en charme et poésie, subtilement teinté d'humour sera à coup sûr vous toucher par sa justesse.
    Un vrai délice plein de fraicheur.
    Karine